Tu seras les yeux de la mer

Auteur : Alain Serres

Tu seras les yeux de la mer

Illustrations de Zaü.

Voici un nouvel album-événement qui entremêle photographies couleurs, encres de Chine et textes brefs ; autant de gestes artistiques qui interpellent sur la situation des océans, des fleuves et des rivières.Porte-containers géants, baleines à bosses, érosion des côtes,disparition d’îles, 7econtinent plastique, fonte de la banquise,le voyage nous mène tout autour du globe…Les images finement combinées, les jeux de contraste ou d’opposition et les textes sensibles dégagent ensemble beaucoup d’émotions,tout en invitant à la réflexion. En filigrane de ce beau livre-cadeau,cette question dont les enfants s’emparent fortement aujourd’hui :comment éviter un basculement irréversible vers un monde naturel qui irait à la dérive ?

Paru le 21 novembre 2019

Éditeur : Rue du Monde

Genre de la parution : Jeunesse

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Stéphane Crémer

La Terre

Au sortir d’un rêve à Brasilia j’ai empoigné
la terre, déjà si âcre à mes mains
que leurs paumes m’ont paru des papilles
d’où montait un goût avec son parfum.

Quelqu’un est mort bien loin ce matin
et j’ai pensé, en me baissant jusque là
pour l’emporter à mon tour, que je saurais
l’y ensevelir à ma manière en secret.

Ainsi – car n’allons pas priver la poésie
de sa logique : ni car ni ainsi ne sont proscrits
du poème, ni aucuns mots, pourvu qu’ils s’unissent
en pensée par-delà les marges noires du faire-part ! – ,

ainsi je garde près de moi, dans des flacons
comme une épice sur l’étagère de ma cuisine,
ce pigment rouge du Brésil dont je sais qu’un jour,
empesé à l’amidon de mon choix, un beau jour

nous partagerons la délicieuse peinture mitonnée
qui montrera, aussi bien qu’une Joconde enfin
pour de bon éclipsée de son cadre, ce qu’il reste
de cette disparition : un paysage, et son horizon !

Stéphane Crémer, compost, Éditions isabelle sauvage, 2013.