Spectacle

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

18 juin 2022

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

En solo ou en duo ou plus, quand le performeur entre en scène la page prend corps, et le corps prend page pour notre plus grand étonnement.

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

12 mars 2022

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

En solo ou en duo ou plus, quand le performeur entre en scène la page prend corps, et le corps prend page pour notre plus grand étonnement.

12 mars 2022

Valbonne en poésie

Valbonne en poésie, c’est un marché du livre poétique, des conférences, des ateliers, une scène ouverte, des spectacles. Auteurs, inscription par courriel à eurydice.poiesis@gmail.com

1er mars 2022

Tissés Métissées

« Si la poésie doit sauver le monde » comme nous l’enseigne Jean Pierre SIMEON, alors place aux jeunes, leur faire découvrir et pratiquer le poème ; les mettre en directe connexion avec ces essentiels : poétesses, poètes, œuvres ; d’ici, d’ailleurs, d’hier, d’aujourd’hui. Nous, DeZopilant, nous avons trouvé une classe de 3ème prépa métier et de terminale gestion administrative du Lycée Saint Michel de Reims ; le centre de création pour l’enfance-maison de la poésie de Tinqueux, une poétesse Edith AZAM, la (…)

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

5 février 2022

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

En solo ou en duo ou plus, quand le performeur entre en scène la page prend corps, et le corps prend page pour notre plus grand étonnement.

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

15 janvier 2022

SPECTACLE : YEKTAMORPHOSES

En solo ou en duo ou plus, quand le performeur entre en scène la page prend corps, et le corps prend page pour notre plus grand étonnement.

SPECTACLE : HAÏKUS PERFORMÉS

12 décembre 2021

SPECTACLE : HAÏKUS PERFORMÉS

Par l’Atelier Janusz Korczak, sous la direction de Thomas Adam-Garnung
Pour traduire des haïkus, pour retranscrire et préserver leur âme japonaise, il faut peut-être opérer un détour, les trahir avec amour. C’est ce qu’a fait Philippe Jaccottet. Nous en avons choisi quelques-uns à qui nous donnerons corps et mouvements, nouvelle pirouette.

SPECTACLE : L'AMOUR COMME UN HAÏKU –JAPAN AND LOVE

11 décembre 2021

SPECTACLE : L’AMOUR COMME UN HAÏKU –JAPAN AND LOVE

Par Dimitri Rataud, comédien, professeur de théâtre, auteur de L’amour comme un haïku (Pippa, 2019)
“Rêver sa vie pour mieux la vivre et donner la parole à l’être amoureux qui réside en chacun de nous… Par petites touches, ces fragments en regard comme des miroirs d’eau nous révèlent à nous-mêmes…“.

INTRICATIONS POÉTIQUES TRANSNATIONALES - SESSION D'AUTOMNE - (TRANSNATIONAL) POETICAL INTRICATIONS - FALL SESSION

4 décembre 2021

INTRICATIONS POÉTIQUES TRANSNATIONALES - SESSION D’AUTOMNE - (TRANSNATIONAL) POETICAL INTRICATIONS - FALL SESSION

Sous le parrainage du PEN CLUB français et de la Maison de Poésie/Fondation Émile Blémont, notre poète en résidence, Yekta, a imaginé et coordonné un spectacle mêlant performances de poésie, projections de vidéopoèmes, explorations musicales et installations. Maîtresse de cérémonie : Maïa Brami. Avec : Iris Colomb (France - Royaume-Uni), Michel Delville, Elisabeth Waltregny & Alexander Schellow (Belgique), Ghislaine Escande (France), Steven J. Fowler (Royaume-Uni), Anguéliki Garidis (Grèce), Maja (…)

MARCHE DEBOUT ! HOMMAGE À TCHICAYA U'TAMSI

27 novembre 2021

MARCHE DEBOUT ! HOMMAGE À TCHICAYA U’TAMSI

Au seuil de l’indépendance du Congo en 1960, le poète Tchicaya U Tam’si, né en 1931, s’engage aux côtés de Patrice Lumumba, de l’autre côté du fleuve. De la mort en martyr de Lumumba naîtra “Le Ventre“ en 1964, recueil de poèmes résultant de l’expérience indépendantiste de Tchicaya, la “petite feuille“ ; pour parler à son peuple celui-ci avait choisi selon ses propres mots de “coloniser le français“ par une poésie de l’ardeur. Ces poèmes, au lendemain fébrile d’une tentative de liberté mise à mal, tissent le (…)

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

Croisset,
Vendredi 16 septembre 1853,
Minuit,

N’importe ! Mourons dans la neige, périssons dans la blanche douleur de notre désir, au murmure des torrents de l’esprit, et la figure tournée vers le soleil !

Gustave Flaubert, Lettre à Louise Colet, Lettre du vendredi 16 septembre 1853.