Pour la chair de l’île de Paul Sanda

Pour la chair de l'île de Paul Sanda

Voyage dans une île et pas n’importe laquelle. Choisir sa chair, la chair d’Oléron.
Mode d’emploi :
- rendre son corps disponible à toutes les perceptions les plus intimes
- user des mots à fin de leur faire rendre gorge ou bien de leur faire rendre chair.
Temps de préparation : 2 nuits après une longue imprégnation de textes et de mythes au coeur de l’irrépressible vie.

M.J.A

Paru le 1er mai 2006

Éditeur : Océanes

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lettre à Louise Colet

Croisset,
Vendredi 16 septembre 1853,
Minuit,

N’importe ! Mourons dans la neige, périssons dans la blanche douleur de notre désir, au murmure des torrents de l’esprit, et la figure tournée vers le soleil !

Gustave Flaubert, Lettre à Louise Colet, Lettre du vendredi 16 septembre 1853.