Poèmes

À l’intérieur de la nuit

Jean-Pierre Siméon

Il y a
La nuit paradoxale
Que le soleil
En plein été
En plein midi
Impose
À nos yeux

Nuit de sauvegarde

Jean-Pierre Siméon
À l’intérieur de la nuit
Cheyne éditeur, 2021

L’Angelus Des Sentes

Je me suis dérobé pour un temps, aux goguenardes clameurs humaines. Heureux de vivre dans le pur enchantement des rossignols et des brises, j’ai gagné la cabane aux murs blancs, au toit de chaume jauni, bâtie ainsi qu’un nid lumineux, au-dessus des torrents.

Michel Abadie
1866-1922
L’Angelus Des Sentes, 1901

Dans la paroi de verre

Comment ma joie
comment ma peine
changent-elles le monde ?

Germain Roesz
Dans la paroi de verre
Les Lieux-Dits, 2021

La faim de leur monde

L’ironie de la vie fait qu’à l’instant même
Où mon encre pose les premiers mots de ce poème
J’aurais tant aimé qu’elle puisse l’écouter
Il y a une heure, petite maman, le ciel vient de te rappeler.

Akhenaton
La faim de leur monde
Éditions de l’Iconoclaste, 2021

Des frelons dans le cœur

non je n’ai pas l’intention d’extirper un nouveau corps
du mien
dans le seul dessein
de perpétuer
la tradition
de vivre

Suzanne Rault-Balet
Des frelons dans le cœur
Éditions de l’Iconoclaste, 2020

Brûler brûler brûler

Approcher le sublime et le laisser se poser sur notre
épaule allait exiger de nous une certaine patience…

Lisette Lombé
Brûler brûler brûler
Éditions de l’Iconoclaste, 2020

Décomposée

Nous nous aimons dans tous les interstices de la fatigue.
Huit heures claironnent. On se dénoue, mais on préserve
dans les plis de nos corps la mémoire exacte des étreintes.

Clémentine Beauvais
Décomposée
Éditions de l’Iconoclaste, 2021

Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse

C’est toujours au moment
de faire la vaisselle qu’une idée
me vient pour t’écrire un poème.

Mathias Malzieu & Daria Nelson
Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse
Éditions de l’Iconoclaste, 2020

Rouge peau rouge

De toutes les courses de tous les chants
Nous serons dans les courants d’air
et dans les souffles longs
Dans le vol des oiseaux dans le rêve qui surprend

Dans les yeux de ceux qui regardent plus loin
Qui s’osent plus avant

Florence Saint-Roch
Rouge peau rouge
Le Castor Astral, 2021

La Langue verte

Je cherche et je lance la langue verte
avec des mots debout
qui battent l’enfer sur l’enclume
à la force éphémère de l’écume

Matt Mahlen
La Langue verte
Éditions Donner à voir, 2021

Poème
de l’instant

Jean-Marc Sourdillon

L’unique réponse

Il y a les arbres,
il y a les branches,
mais en dessous,
sous l’écorce et l’adolescence,
il y a le geste qui sait,
le geste qui nous lance

Jean-Marc Sourdillon, L’unique réponse, "Parents", Éditions Gallimard, 2020..