Parmi les sphères de Piet Lincken

Parmi les sphères de Piet Lincken

Sors ! Sors de toi-même ! La vase, le nuage,
le nid, le soleil, la foule même : rien n’arrête la soif d’être,
au grondement de la rivière répondent la rocaille, le silence, la bête écorchée : sors !
Par le vent, l’œil, le sexe, l’excrément même,
sors pour survivre au monde.

Paru le 1er juin 2013

Éditeur : M.E.O

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lied vom Kindsein

Als das Kind Kind war,
ging es mit hängenden Armen,
wollte der Bach sei ein Fluß,
der Fluß sei ein Strom,
und diese Pfütze das Meer.

Als das Kind Kind war,
wußte es nicht, daß es Kind war,
alles war ihm beseelt,
und alle Seelen waren eins.

Peter Handke, « Lied vom Kindsein ».