Nous, avec le poème comme seul courage

Anthologie

Nous, avec le poème comme seul courage

Dédiée aux regrettés Michel Baglin, Marie-Claire Bancquart et Antoine Emaz disparus en 2019, cette anthologie rassemble plus de soixante-dix poètes francophones contemporains autour du thème du Courage.

Nous, avec le poème comme seul courage, se veut un témoin de l’éclectisme de la création poétique actuelle. Ici, aucun courant poétique ni aucune doctrine littéraire ne font la loi.
C’est la curiosité et la diversité qui l’emportent sur le dogme.

Les auteurs :
José Acquelin, Adonis, Laurent Albarracin, Guy Allix, Michel Baglin, Marie-Claire Bancquart, Olivier Barbarant, Linda Maria Baros, Rim Battal, Tahar Ben Jelloun, Zéno Bianu, Daniel Biga, Ismaël Billy, Claudine Bohi, Isabelle Bonat-Luciani, Alexandre Bonnet-Terrile, Nicole Brossard, Tom Buron, Caliciuri dit Cali, Laure Cambau, Jean-Pierre Chambon, François de Cornière, Cécile Coulon, Fabienne Courtade, CharlÉlie Couture, Seyhmus Dagtekin, Jacques Darras, Séverine Daucourt, Michel Deguy, Patrice Delbourg, Saleh Diab, Kim Doré, Ariane Dreyfus, Sylvie Durbec, Antoine Émaz, Marie Étienne, Daniel Fano, Marc Feld, Michelle Finck, Jean Marc Flahaut, Brigitte Fontaine, Violaine Forest, Laurent Gaudé, Albane Gellé, Jean-Louis Giovannoni, Guy Goffette, Cécile Guivarch, François Heusbourg, Cécile A. Holdban, Charles Juliet, Natasha Kanapé Fontaine, Vénus Khoury-Ghata, Abdellatif Laâbi, Mélanie Leblanc, Yves Leclair, Yvon Le Men, Cédric Le Penven, Anne Lorho, Sophie G. Lucas, Philippe Mac Leod, Aksninia Mihaylova, Marie Modiano, Emmanuel Moses, Antoine Mouton, Carl Norac, Lydia Padellec, Serge Pey, Éric Poindron, Joseph Ponthus, Jean-François Poupart, Florentine Rey, Valérie Rouzeau, James Sacré, Florence Saint-Roch, Sapho, Éric Sarner, Chloé Savoie-Bernard, Jean-Pierre Siméon, Jean-Luc Steinmetz, Frédéric Jacques Temple, André Velter, Laurence Vielle, Thomas Vinau, Pierre Vinclair.

Paru le 6 février 2020

Éditeur : Le Castor Astral

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

La panthère des neiges

L’affût commande de tenir son âme en haleine. L’exercice m’avait révélé un secret : on gagne toujours à augmenter les réglages de sa propre fréquence de réception. Jamais je n’avais vécu dans une vibration des sens aussi aiguisée que pendant ces semaines tibétaines. Une fois chez moi, je continuerais à regarder le monde de toutes mes forces, à en scruter les zones d’ombre. Peu importait qu’il n’y eût pas de panthère à l’ordre du jour. Se tenir à l’affût est une ligne de conduite. Ainsi la vie ne passe-t-elle pas l’air de rien. On peut tenir l’affût sous le tilleul en bas de chez soi, devant les nuages du ciel et même à la table de ses amis. Dans ce monde il survient plus de choses qu’on ne le croit.

Sylvain Tesson, La panthère des neiges, Éditions Gallimard, 2019.