Nos missions

Le Printemps des Poètes - Centre National pour la Poésie

Imaginé à l’initiative de Jack Lang, et créé à Paris du 21 au 28 mars 1999 par Emmanuel Hoog et André Velter, afin de contrer les idées reçues et de rendre manifeste l’extrême vitalité de la Poésie en France, Le Printemps des Poètes est vite devenu une manifestation d’ampleur nationale.

Sous l’impulsion d’Alain Borer en 2001, puis de Jean-Pierre Siméon de 2002 à 2017, un Centre National pour la Poésie est venu prolonger les temps forts du Printemps tout au long de l’année. C’est ainsi que la voix des poètes s’est propagée et que de nombreuses actions poétiques se sont déployées sur tout le territoire et jusqu’à l’étranger.

En 2018, c’est un troisième souffle, un passage de témoin à Sophie Nauleau, avec L’Ardeur pour emblème, Jean-Marc Barr pour parrain et Ernest Pignon-Ernest pour artiste associé. Les 20 ans du Printemps des Poètes en 2019 furent dédiés à La Beauté, aux côtés de Rachida Brakni et d’Enki Bilal, avec haltes au Théâtre du Rond-Point autant qu’au Théâtre équestre Zingaro ou à la Scala de Paris. En 2020, c’est un nouveau défi, ayant Le Courage pour bannière, une affiche originale signée Pierre Soulages.

Les éditions précédentes du Printemps des Poètes

  • 22e édition : Le Courage, du 7 au 23 mars 2020.
  • 21e édition : La Beauté, du 9 au 25 mars 2019.
  • 20e édition : L’Ardeur, du 3 au 19 mars 2018.
  • 19e édition : Afrique(s) du 4 au 19 mars 2017.
  • 18e édition : Le Grand XXe - d’Apollinaire à Bonnefoy - Cent ans de poésie, du 5 au 20 mars 2016,.
  • 17e édition : L’insurrection poétique ; Hommage à Luc Bérimont et Robert Desnos, du 7 au 22 mars 2015.
  • 16e édition : Au cœur des arts ; Hommage à Max Jacob, du 8 au 23 mars 2014.
  • 15e édition : Les voix du poème ; Hommage à Pablo Neruda, du 9 au 24 mars 2013.
  • 14e édition : Enfances ; Hommage aux éditions : Cheyne, L’idée bleue (Farfadet bleu), Motus, Rue du Monde, du 5 au 18 mars 2012.
  • 13e édition : D’infinis paysages ; Hommage à Michel Butor, William Cliff, René Depestre, André Velter, du 7 au 21 mars 2011.
  • 12e édition : Couleur femme ; Hommage à Andrée Chedid, du 8 au 21 mars 2010.
  • 11e édition : En rires ; Hommage à Jean Tardieu, du 2 au 15 mars 2009.
  • 10e édition : Éloge de l’autre. Carrefours, croisements, métissages ; Hommage à Guillevic, du 3 au 16 mars 2008.
  • 9e édition : Lettera Amorosa, le poème d’amour ; Hommage à René Char, du 5 au 18 mars 2007.
  • 8e édition : Le Chant des villes, du 4 au 12 mars 2006.
  • 7e édition : Passeurs de mémoire, du 4 au 13 mars 2005.
  • 6e édition : L’espoir, du 8 au 14 mars 2004.
  • 5e édition : Poésies du monde, du 10 au 16 mars 2003.
  • 4e édition : Poésie vivante, du 11 au 17 mars 2002.
  • 3e édition : Poésie et chanson, du 26 mars au 1er avril 2001.
  • 2e édition : Du 20 au 26 mars 2000.
  • 1ère édition : Du 21 au 28 mars 1999.

Poème
de l’instant

Carl Norac

Petit poème pour y aller

Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Un insecte sur ta peau dont tu écoutes la musique des pattes.
La sirène d’un bateau suivie par des oiseaux, ou un pli de vagues.
Un arbre un peu tordu qui parle pourtant du soleil.
Ou souviens-toi, ces mots tracés sur un mur de ta rue :
« Sois libre et ne te tais pas ! ».
Un poème parfois, ce n’est pas grand-chose.
Pas une longue chanson, mais assez de musique pour partir
en promenade ou sur une étoile,
à vue de rêve ou de passant.
C’est un aller qui part sans son retour
pour voir de quoi le monde est fait.
C’est le sourire des inconnus
au coin d’une heure, d’une avenue.
Au fond, un poème, c’est souvent ça,
de simples regards, des mouvements de lèvres,
la façon dont tu peux caresser une aile, une peau, une carapace,
dont tu salues encore ce bateau qui ouvre à peine les yeux,
dont tu peux tendre une main ou une banderole,
et aussi la manière dont tu te diras :
« Courage ! Sur le chemin que j’ai choisi, j’y vais, j’y suis ! ».
Un poème, à la fois, ce n’est pas grand-chose
et tout l’univers.

Carl Norac, inédit, pour le 22e Printemps des Poète / Le Courage