11

Lecture

CHARLES JULIET : POUR PLUS DE LUMIÈRE

8 juin 2020

CHARLES JULIET : POUR PLUS DE LUMIÈRE

La poésie de Charles Juliet, faite de tâtonnements, de silences, cherchant toujours « plus de lumière », témoigne d’une quête éperdue de vérité, au plus près du mot juste. L’urgence qu’il y a à dire – pour vivre – se fait sentir dans la tonalité à la fois intime et incisive de cette écriture.
Charles Juliet est né en 1934 à Jujurieux (Ain). À trois mois, il est placé dans une famille de paysans suisses qu’il ne quittera plus. À douze ans, il entre dans une école militaire dont il ressortira à vingt, pour être (…)

ANDRÉ VELTER : LA VIE EN DANSANT, AU CABARET DE L'ÉPHÉMÈRE ET AVEC UN PEU PLUS DE CIEL

4 mai 2020

ANDRÉ VELTER : LA VIE EN DANSANT, AU CABARET DE L’ÉPHÉMÈRE ET AVEC UN PEU PLUS DE CIEL

Échapper à toutes les ankyloses, se donner à cet absolu qu’est l’élan vertical et sans fin de la vie, cette danse sur l’abîme, telle est la poétique d’André Velter, immédiatement reconnaissable entre toutes, faite de rythmes et de souffle vigoureux, scansion d’une âme enfiévrée qui exhausse la parole jusqu’au chant.
Né le 1er février 1945 à Signy l’Abbaye dans les Ardennes, André
Velter partage son activité entre les voyages au long cours (Afghanistan, Inde, Népal, Tibet) et la mise en résonance des poésies du (…)

LYDIE DATTAS : LE LIVRE DES ANGES, LA NUIT SPIRITUELLE ET CARNET D'UNE ALLUMEUSE

6 avril 2020

LYDIE DATTAS : LE LIVRE DES ANGES, LA NUIT SPIRITUELLE ET CARNET D’UNE ALLUMEUSE

Dans ses oeuvres, Lydie Dattas creuse le féminin jusqu’à faire
émerger une vision révolutionnaire de la femme. Véritable nuit spirituelle et cri de révolte contre l’enfermement de la chair, cette expérience intérieure est décrite par Lydie Dattas dans une langue proche de celle des mystiques, où le soleil irradie sur fond de ténèbres mais où l’on perçoit aussi l’éclat d’une illumination toute rimbaldienne.
Née en 1949, Lydie Dattas écrit ses premiers poèmes à l’adolescence et commence à les publier dès 1970. (…)

29 mars 2020

Poésie sur l’herbe

Concert de violoncelle et lecture libre de poèmes sur le thème du courage précédé d’un brunch sur l’herbe et le regard perdu sur la mer.
Brunch sur l’herbe

21 mars 2020

TWINS, à deux le courage

Autour du CD TWINS, la rencontre entre poésie et musique / gémellité, complémentarité des mots et de la musique

20 mars 2020

GideDay - La Journée de Michel

Lecture itinérante de L’Immoraliste d’André Gide, dans le cadre du cycle Gide Remix.
À partir de 16h30, vous pourrez suivre l’histoire de Michel, héro de L’Immoraliste, tout au long d’un parcours qui, en partant de la Cour des Chaînes, siège du Service Culturel de la Mairie, vous conduira à travers les librairies du centre-ville : la Librairie Tribulles, Bisey, la Librairie 47° Nord. À chaque étape, des lecteurs nous amènerons à la découverte des différentes sortes de courage qui traversent l’ouvrage de (…)

20 mars 2020

Café poétique

Dans une ambiance, salon de thé, des élèves déclame des poèmes sur fond musical.

18 mars 2020

Printemps des Pitchouns

Expositions des travaux réalisés par les enfants des accueils collectifs de mineurs de Cannes jeunesse, ateliers de création, proclamation des résultats du concours de poésie…

 Corbie en poesie

8 mars 2020

Corbie en poesie

LECTURE DE POEMES SUR LE THEME DU COURAGE DANS UN UN ENVRIONNEMENT UNIQUE DU BORD DU HALAGE DE CORBIE CONNU POUR SES PECHEURS ET SON ETANG DE LA BARETTE.

PAUL VALET : LA PAROLE QUI ME PORTE ET AUTRES POÈMES

2 mars 2020

PAUL VALET : LA PAROLE QUI ME PORTE ET AUTRES POÈMES

LUNDI 2 MARS À L’OCCASION DU PRINTEMPS DES POÈTES 2020
Poète indocile, homme à la pensée sauvage, être sans muselière, Paul Valet est un de ces grands singuliers libres de toute allégeance dont le parcours et l’oeuvre sont marqués par l’insoumission et la révolte contre toutes les oppressions. Sa poésie sans concession mais qui fuit le nihilisme ou le dépit illustre parfaitement le thème du Printemps des poètes 2020 : « Le Courage ».
Paul Valet, de son vrai nom Grzegorz Szwarc devenu Georges Schwartz, est (…)

Poème
de l’instant

Matthieu Messagier

post-verbum aux demains sans tutelles

la plupart des manèges et la nuit a tardé
dessus les restes hasards de sueurs nouvelles nées
et dès que les rôles emportent les légendes
là où les sons obtiennent le fard à déprendre
sur les voiles de larmes encore rugueuses
que le parage a abandonné derrière lui
des papillons de nuit aux teintes obscurantes
pour ce que leur vie arrête en ce royaume
soudain allument de biais sans que l’os y consente
les us inespérés de mondes en dense et séculiers
et les dés à découdre du moins résolvent les passés
et au chas des jeux de pôles se faufilent d’autres étés
si l’écho des odes après-voir offre la merveille
même surgie d’ailleurs où l’âme se porte sans appareil

inédit pour le Printemps des Poètes