Je ne suis pas Victor Hugo

Auteur : Olivier Barbarant

Je ne suis pas Victor Hugo

Boire à la source, disait Supervielle pour de pareilles évocations de souvenirs. Mais quand on écoute son passé avec suffisamment d’attention, aussi obscure soit sa vie, on y entend la rumeur des temps. On peut parier que les événements personnels puissent révéler les éléments communs d’une génération : on ne fuit donc pas l’Histoire ici en tentant de la retrouver au ras des émois. Il sera question de Colette, du gauchisme à peine frôlé, de Gide et d’Aragon, d’Allende et de la décoration intérieure des années 70, des lapins dans ce qui restait des fermes des aïeux, de l’enterrement de Neruda et du poids des cuillers en fer blanc : « Un homme n’est pas fait que du temps intime, du cœur qui cogne ou bien se tait.[…] Aussi éloignés semblent-ils à première vue, le rythme du corps et celui de l’Histoire forcément se rencontrent, se nouent. Né sous la neige, donc. En même temps, sous De Gaulle. Et se comprendre suppose sans doute qu’on parvienne à relier les fils invisibles d’une aussi énigmatique conjonction ».
O.B.

Paru le 1er février 2007

Éditeur : Champ Vallon

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Jean-Louis Rambour

Quand nous regardions depuis notre terre

Et la trame déchirée de l’espace
et du temps se trouve donc recousue
de mots

Jean-Louis Rambour, Quand nous regardions depuis notre terre, Éditions L’herbe qui tremble, 2021.