D’exil parfois d’Yvon Inizan

D'exil parfois d'Yvon Inizan

"lumière retenue
à l’encre froide
de ses rides"

dernier trait
du fusain

vieux visage
d’une vie
à jamais

offerte

Paru le 1er avril 2004

Éditeur : Folle Avoine

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Charles Baudelaire

Delphine et Hippolyte

Mes baisers sont légers comme ces éphémères
Qui caressent le soir les grands lacs transparents

Charles Baudelaire, 1821-1867, « Delphine et Hippolyte », Les Fleurs du mal, 1857.