Capture

Auteur : Marie-Noëlle Agniau

Capture

Le Limousin, terre d’accueil de l’auteur, est devenu terre d’écriture et d’enracinement familial.

Marie-Noëlle Agniau écrit comme on murmure à l’oreille d’un ami, d’un amant, d’un enfant.

Sur une petite musique qui n’appartient qu’à elle, ses textes content « la joie d’aimer », « la vieille pierre et le repos à l’ombre des grands chênes », « le carnaval sous la pluie battante », ou nos secrètes attentes « tout au fond des poches ».

Les mots relient avec élégance l’intime de l’auteur et l’universel dans lequel chacun peut se reconnaître, tandis que grâce à l’objectif tendre et sûr de Laurent Bourdelas, des lieux qui nous sont familiers brillent soudain « comme un revers de lune. »

Comme l’écrit Pierre Bergounioux dans sa préface : « Il faut la lire. »

Paru le 1er avril 2015

Éditeur : Editions Cultures et patrimoine en Limousin

Genre de la parution : Recueil

Poème
de l’instant

Lorand Gaspar

Approche de la parole

Le poème n’est pas une réponse à une interrogation de l’homme ou du monde. Il ne fait que creuser, aggraver le questionnement. Le moment le plus exigeant de la poésie est peut-être celui où le mouvement (il faudrait dire la trame énergétique) de la question est tel - par sa radicalité, sa nudité, sa qualité d’irréparable - qu’aucune réponse n’est attendue plutôt, toutes révèlent leur silence. La brèche ouverte par ce geste efface les formulations. Les valeurs séparées, dûment cataloguées, qui créent le va-et-vient entre rives opposées sont, pour un instant de lucidité, prises dans l’élan du fleuve. De cette parole qui renvoie à ce qui la brûle, la bouche perdue à jamais.

Approche de la parole,
Éditions Gallimard, 1978.