Aisha

Auteurs : Serge Sautreau, André Velter

Aisha

Préface d’Alain Jouffroy

« Qui est Aisha ? Un mythe, une femme – la poésie, la liberté ? Quand deux poètes se mettent d’accord pour écrire ensemble un texte de l’envergure d’Aisha, et quand ils déclarent ensuite : "Il ne nous appartient pas, à nous qui, sans jeu de mots excessif, menons le double je, de dire qui est (ou fut, ou sera) Aisha, non plus que de nous expliquer sur les conditions d’une métamorphose écrite à deux : nous serions bien les derniers, nous l’assurons, à pouvoir le faire", la seule possibilité d’interprétation qui soit ouverture et non pas fermeture systématique réside dans la lecture et la relecture de cette œuvre à voix, à plans et à arrière-plans multiples. Quiconque veut saisir ce que Serge Sautreau et André Velter ont volontairement concentré et vaporisé dans ces pages, quiconque veut courir le risque et l’aventure de la compréhension et de l’incompréhension, doit d’abord avoir lu et relu, avant toutes choses, ce palimpseste où la poésie dialogue avec elle-même, ce palimpseste où l’écriture dédouble, contredit et transforme la trace d’écritures précédentes. »
Alain Jouffroy.

Paru le 29 avril 1966

Éditeur : Gallimard

Genre de la parution : Recueil

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Bernard Noël

La Peau et les Mots

je buvais ta sueur
et tu étais le nom de toutes
agile infiniment sur la corde mémoire

et ta pensée est avec moi
dans mon désir de me survivre.
J’ai voulu te dire cela parce que
tu y trouveras la certitude que le
temps ne changera jamais rien
de ce que tu as trouvé en moi.
Bernard Noël, La Peau et les Mots, Éditions P.O.L, 2002.