Airelles

Contact

<i>En nos destins de vents contraires</i>

1er janvier 2012

En nos destins de vents contraires

"Je regarde les feuilles
qui disent "non, non, non"
de leurs petites mains.
À quoi dites-vous non,
petites mains de feuilles ?
À l’orage qui rampe,
à tout ce qui fermente
dans les bas-fonds du temps ?
[…]"

Au carrefour des errances

1er avril 2011

Au carrefour des errances

Question
regardez loin devant vous
vous ne verrez qu’un point
immobile et fuyant
alors se posera la question
celle que nul ne se pose
découverte par hasard
elle guettera par-dessus l’épaule
elle choisira son moment
l’heure la plus propice
pour perturber les habitudes
et rien n’arrivera par hasard.

Poème
de l’instant

Henri Michaux

« Posture privilégiée »

Magie naturelle d’une simple pose,
Mis au calme
l’esprit en quiétude laisse ailleurs les parleurs
les menteurs inscrits,
laisse s’étaler les naïfs transporteurs
des quotidiennes maximes sommaires de l’époque.
Ne sont plus entendues, les disputes

Hors de l’action
bras retirés de la circulation
aussi bien de l’attaque que de l’aide
retirés de la préparation à agir…

Henri Michaux, « Posture privilégiée », Revue Nulle Part, 1984.