Ainsi va la nuit

Ainsi va la nuit

La nuit nous plonge dans un nouvel espace-temps pour un autre vécu. Cela va de la quiétude réparatrice, de l’illusion, de la facétie, de la fête jouissive ou encore de la solitude jusqu’à la peur nocturne et la ruine des repères.
Tout redevient possible au cœur de la nuit. Tout s’emballe ou se calme, c’est selon. Multiple, la nuit revient chaque jour et reste inachevable. Nous venons de la nuit et finissons par y retourner.
Dix-sept auteurs et quinze artistes explorent la puissance de la nuit, la lumière de l’ombre.

Paru le 1er octobre 2011

Éditeur : Voix d’encre

Genre de la parution : Anthologie

Support : Livre papier

Poème
de l’instant

Juneau

Si j’avais été là
À regarder le glacier
Et à me demander pourquoi il recule
Au lieu d’avancer,
Je serais sûrement allé
Au petit café sur le quai
J’aurais déjeuné de flétan frais.
Je me serais trouvé
Là où je devais être,
Dans ma tête, à pencher en eau profonde.

N. Scott Momaday, « Juneau », apulée, Éditions Zulma, 2021.